Aller au contenu

Tu apprends plus de tes erreurs … que de tes succès !

Est-ce que ta première idée est de te cacher comme ce pauvre chat, lorsque tu fais une erreur ?

Nous faisons tous et toutes des erreurs !

 

Moi la première …

Et franchement, ce n’est pas très agréable lorsque nous nous en rendons compte.

Est-ce que tu as tendance à te culpabiliser lorsque tu fais une erreur ?

Tu ne devrais pas …

 

Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire …

Il est préférable, et plus gratifiant, d’essayer de tirer les leçons et d’être capable de ne pas les reproduire.

Mais comment faire ?

Tu sais, le passé est passé et tu ne peux pas revenir en arrière pour changer le cours de tes actions. Tu as pris telle décision parce que les éléments que tu possédais à ce moment là t’ont amenés à faire ce choix.

Evidemment, aujourd’hui, tu as d’autres paramètres qui te montrent que tu t’es peut être trompé(e).

 

Ne regrette pas la route que tu as prise et n’aie pas de remord !

 

Tu peux aussi entretenir la confiance au sein de ton entourage familial, amical et professionnel. Car c’est la clé de relations saines.

Donne autant que tu reçois et fuis les personnes qui sont toxiques !

Évite de côtoyer les personnes qui sont toujours négatives, qui critiquent sans cesse et qui ne sont pas dans la bienveillance.

 

– En étant digne :

Si tu as fait du mal à une personne, chère à ton cœur, essaye de ressentir sa douleur.

Elle ressentira alors que tes excuses sont sincères.

 

Prend ton courage à 2 mains pour lui présenter tes excuses face à face.

C’est plus judicieux de le faire sincèrement une fois et d’aller de l’avant ensuite.

 

– En oubliant d’être perfectionniste :

Si tu as constamment peur de faire des erreurs ou de mal faire : tu passeras la majeure partie de ta Vie à ne  rien faire !

 

Tu te poseras un nombre incalculable de questions : « Je fais ou je fais pas ? « , « J’y vais ou j’y vais pas  ? » ou « Oui, mais si j’y vais qu’est ce qui va se passer ? »

En un mot tu vas déclencher ta caméra !

Oui, tu sais, lorsque tu te fais des films, lorsque tu imagines tout ce qui pourrait se passer … et qu’au final … rien ne se passe comme prévu car il te manquait un tout petit élément !

 

Alors, pour ne pas te bloquer inutilement, fais les choses comme tu crois les faire : bien ou mal.

Qu’elles soient hyper bien terminées ou qu’elles soient encore à améliorer …

Le principal c’est d’être dans l’action !

 

– En ne te justifiant pas

Si tu as fait une bourde, ne  te cherche pas d’excuses pour flatter ton égo.

C’est humain de se justifier, mais il vaut mieux dire de suite la vérité.

Enfin, c’est ce que je privilégie !

Tu t’es trompé(e) un point c’est tout.

 

– En comprenant tes erreurs

Il s’agit de comprendre pourquoi tu as fait une erreur, et surtout d’en identifier la raison.

Est-ce que tu es toujours dans le même état d’esprit lorsque tu te trompes ?

Est-ce que cela t’arrive plus lorsque tu es fatigué(e), lorsque tu es stressé(e) ?

Ou lorsque tu es en présence de la même personne ? ou à  une certaine heure de la journée ?

 

Etudie les différentes erreurs que tu as commises pour en discerner le point commun.

Il  te sera plus facile de traiter la cause : te reposer, te détendre, éviter cette personne ou ne pas entreprendre d’actions importantes à cette heure là.

Bien sûr, ce ne sont que des exemples, mais ils peuvent te mettre sur la bonne piste !

 

En cassant tes mauvaises habitudes ou certains schémas de pensée, tu ne répéteras pas tes erreurs.

 

Rappelle-toi :

« Même  cause, même  effet ! »

C’est cela apprendre de  tes erreurs …

 

Moi, J’ai choisi d’agir !

Vous avez aimé cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *