Quand faire un bilan cognitif personne âgée?

laseniorattitude.com sante bilan cognitif

Les démences sont en augmentation et spécifiquement chez les personnes âgées. Un oublie, des troubles de la mémoire ou encore une dépression peut cacher d’autres pathologies.

Ce bilan a trois objectifs distincts

  • Dépister précocement les patients âgés hospitalisés présentant des troubles cognitifs (TC) et offrir une évaluation complète aboutissant à un diagnostic précis et une proposition thérapeutique adéquate en utilisant les spécificités et les expertises existantes dans le réseau de soins genevois.
  • Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées souffrant de troubles cognitifs.
  • Diminuer la durée moyenne de séjour dans les hopitaux en intégrant les phases aigües et de réadaptation.

Quand s’inquiéter et faire un bilan cognitif?

Quand une altération des capacités intellectuelles ou des troubles du comportement apparaissent il est temps de poser un diagnostique pour voir si la démence peut être ou non envisagée. La démence est malheureusement une altération irréversible des capacités intellectuelle qui nui aux tâches quotidiennes.

Que va faire le spécialiste lors du bilan cognitif ?

MMS : le mms est l’outil généralement utilisé par les spécialistes pour évaluer vos capacités cognitives. Ce test assez rapide de 10 minutes évalue l’orientation l’apprentissage et l’attention ainsi que la mémoire immédiate, le langage. A la fin du test vous aurez un score allant de 0 à 30 30 étant le meilleur score atteignable. Vous pouvez ici trouver un MMS cognitif en ligne gratuit.

Diagnostique neuropsychologie: le spécialiste peut aussi faire un bilan neuropsychologique. Grâce à des tests le spécialiste évalue ou non la démence. En France le questionnaire le plus utilisé était l’échelle dite Instrumental activities of daily living (IADL) de Lawton

Examen clinique: un bilan biologique peut permettre d’exclure de rares cas d’hypothyroïdie qui cachent la démance.

IRM : L’imagerie cérébrale justifie les affections intracrâniennes curable hématome sous dural ou rumeur cérébrales. L’IRM vous permet d’être fixé sur la véracité de votre trouble cognitif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *